Les Critères d’Excellence des Métiers de l’Acier

PrintL’intention des Critères d’Excellence des Métiers de l’Acier est d’accroître la fierté de tous les travailleurs et travailleuses des Métiers de l’Acier ainsi que de renforcer notre dévouement à être la main-d’œuvre la plus qualifiée, la plus productive et la plus sécuritaire du département des métiers de la construction.

À titre de travailleurs syndiqués des Métiers de l’Acier, nous faisons la promesse de tenir parole, tel que négocié dans notre convention collective, et d’agir avec le professionnalisme attendu de notre métier et syndicat dans tous les aspects de notre emploi, tel qu’exemplifié par les valeurs ancrées dans nos Critères d’Excellence.

Il s’agit d’un engagement à utiliser notre formation et nos qualifications, et ce à chaque jour, afin de produire un travail de la plus haute qualité, digne de notre nom et conforme à notre convention collective.

À titre de membre de l’Association Internationale des Travailleurs et Travailleuses des Métiers de l’Acier, je m’engage à:

  1. Adhérer à mes responsabilités sous la convention collective pour les heures de début et de fin de travail, ainsi que pour les heures de repas et de pause-café.
  2. Permettre à mes représentants de régler tous désaccords ou infractions par le refus de me soumettre à des arrêts illégaux de travail, des ralentissements ou toutes autres activités qui affectent notre bonne réputation.
  3. Respecter les droits, la propriété et les outils du client et de l’employeur, tel que je le fais pour moi-même.
  4. Voir à ma responsabilité de me présenter chaque jour; prêt pour le travail et en bonne forme physique sans avoir recours à l’abus de substance.
  5. Coopérer avec le client et l’employeur afin d’atteindre leur responsabilité légale, réglementaire, et contractuelle dans le maintien d’un environnement de travail sécuritaire, sain et sanitaire.
  6. Faire de mon mieux afin que chaque tâche qui m’est assignée soit exécutée de façon à refléter un travail de qualité, de productivité et qui respecte les normes de sécurité.
  7. Faire de mon mieux afin d’aider chacun de mes confrères et consœurs à rentrer à la maison sain et sauf à la fin de chaque quart de travail.

Les Critères d’Excellence des Métiers de l’Acier augmenteront la fierté, la productivité et l’expertise de tous les travailleurs et travailleuses des métiers de l’acier à travers l’Amérique du Nord.  C’est un engagement à améliorer les conditions de travail, à augmenter les possibilités de travail et à aider à maintenir nos salaires, nos avantages sociaux et nos habitudes de vie.  En plus, les Critères d’Excellence aideront nos employeurs signataires à compléter leurs projets dans le respect de l’échéancier, du budget et sans qu’il y ait de blessures ou d’accidents.

En accord avec l’article XXVI, section 15, de la Constitution Internationale, des frais pourront être intentés contre tout membre pour violation des Critères d’Excellence des Métiers de l’Acier, incluant mais non limité aux raisons suivantes :

  • Accepter un emploi référé et ne pas se présenter au travail.
  • Manquer à un examen prérequis à l’embauche (dépistage de drogues).
  • Congédiement pour absentéisme excessif.

L’amende pour une première infraction sera d’au moins cent dollars (100.00$) et pas plus de l’équivalent salarial d’une (1) journée de travail de huit (8) heures, incluant les avantages sociaux et les cotisations.

Pour les membres reconnus coupables d’une seconde infraction, l’amende sera d’au moins cinq cents dollars (500.00$) et pas plus de l’équivalent salarial d’une (1) semaine de travail, incluant les avantages sociaux et les cotisations pour quarante (40) heures.

Pour les membres reconnus coupables d’une troisième infraction, l’amende sera d’au moins mille dollars (1 000.00$) et pas plus de l’équivalent salarial de deux (2) semaines de travail, incluant les avantages sociaux et les cotisations pour quatre-vingt (80) heures.

Tout membre reconnu coupable des infractions susmentionnées trois (3) fois dans une période de trois (3) ans peut se voir expulsé de son Union Locale, le tout sujet à l’approbation du Comité Exécutif Général.

Je reconnais cette responsabilité et fait le serment de m’y conformer.